CNP-BENIN

12ème Assemblée Générale des membres du Conseil du Travail et du Dialogue Social de l’UEMOA : une délégation tripartite béninoise (dont le CNP-BENIN) à Ouagadougou

Une délégation tripartite composée du CNP-Bénin, du Gouvernement béninois et des organisations de travailleurs participe du 14 au 15 décembre 2021 à la 12ème Assemblée Générale des membres du Conseil du Travail et du Dialogue Social de l’UEMOA à Ouagadougou (BURKINA-FASO). Le Conseil du Travail et du Dialogue Social (CTDS) a été mis en place par Acte additionnel N° 02/2009/CCEG/UEMOA du 17 mars 2009. Il est un véritable outil de réalisation de l’implication effective de tous les acteurs non étatiques dans le processus d’intégration de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Il s’inscrit ainsi dans une dynamique de prévention des crises sociales dans les États membres, l’accélération et le bouclage de la mise en place des CNDS, le renforcement de la démocratie sociale. Sa création vient en réponse à une demande des partenaires sociaux de prendre part, de façon active, au processus de décision de l’UEMOA, comblant ainsi un vide qui, à terme pourrait engendrer un désintérêt pour les mesures communautaires. Ses missions sont l’examen et l’appréciation de toute question susceptible d’avoir un impact social dans l’Union, le renforcement des mécanismes de consultation, de concertation tripartite, l’appui à la consolidation des processus et des structures de dialogue social dans les pays membres. Composé de 72 membres représentant les 8 pays de l’Union, le Conseil, à travers son Assemblée générale, rend des avis, émet des recommandations ou formule des propositions. Ainsi, une dizaine de résolutions ont été déjà adoptées dont des Avis sur le Pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité de l’Union ; sur le processus d’élaboration et d’adoption des actes communautaires. Dans sa dynamique de promotion du dialogue, le CTDS doit faire face à la persistance des crises sociales dans les secteurs de l’éducation, de la santé, l’extension des crises à d’autres secteurs, le non respect des accords signés etc. C’est pourquoi il est nécessaire de renforcer les capacités des Cadres nationaux de dialogue social (CNDS) et des partenaires sociaux, promouvoir le dialogue et la concertation sociale, améliorer la gestion des relations individuelles et collectives de travail en actualisant les codes de travail.

Le CNP-Bénin dans son rôle d’acteur du dialogue social jouera pleinement son rôle pour l’atteinte de ces objectifs afin de contribuer à une réelle cohésion sociale au Bénin.